Bonjour à vous !

La plupart des visiteurs arrivent ici après avoir cherché des informations sur la fourrure (comment l’identifier, l’acheter, la vendre, la coudre, etc.), ou bien avoir cherché un site qui traite de la fourrure sous tous ses aspects (mode et habillement, décoration, couture, sensualité…). J’ai construit ce site en 2000 pour apporter à toute personne qui aime la fourrure, ou se questionne à son sujet, une source d’information et de partage fiable et totalement indépendante.

Quelle est mon histoire ?

Quelle est mon histoire, comment j'ai découvert mon amour pour la fourrure ?

Je suis un homme, je m’appelle M., et depuis l’âge de 10 ans, j’ai une passion pour la fourrure. Tout a commencé par hasard. J’avais alors un couvre-lit fait de peaux de lapin cousues les unes aux autres. J’ai remarqué que quand je caressais la fourrure, je ressentais un grand bien-être. Je me sentais rassuré, en sécurité, dans une atmosphère de douceur.

Par la suite, j’ai été frappé par la magie exercée par la fourrure portée par une femme… Au collège, à la fin des années 80, ma prof d’histoire-géographie était une superbe brune qui portait en hiver de longs manteaux de renard… elle me fascinait, très élégante, très femme, très glamour.

A l’adolescence, je rêve de travailler dans ce secteur d’activité, et pour me rapprocher un peu plus de ce rêve, je crée ce site en 2000 pour permettre aux francophones de trouver un lieu d’information et de discussion libre, ouvert, sympathique et surtout, 100% indépendant au sujet de la fourrure.

Une partie du site est sous la forme d’un blog contenant des articles d’information sur la fourrure, ainsi que des guides très complets où je partage toute mon expérience sur le sujet. Une autre partie du site est sous la forme d’un forum de discussion, qui permet aux amateurs de fourrure d’échanger librement à ce sujet.

Un complément d’informations

Le site n’est pas entretenu par une équipe de webmasters, il ne s’agit pas d’une société ou d’une association, il n’est à la solde de personne, il n’a de comptes à rendre à personne. Il n’est que le résultat de mon envie de partager et de rencontrer la communauté des amoureux de fourrure tout en nous créant un espace d’échange privilégié.

Parfois, des liens dans les articles sont des “liens d’affiliation”, c’est à dire qu’en cas d’achat, je perçois une petite commission me permettant de financer les frais de fonctionnement du site. Egalement, j’ai réalisé une série de guides téléchargeables pour répondre au mieux aux questions qu’on me pose très souvent. Ces guides sont payants  et les revenus générés sont déclarés en tant que micro-entreprise.

Ce que vous ne trouverez PAS sur le FourrureClub…

Les commentaires laissés sur le blog sont modérés a priori, donc avant publication. La raison est que je ne tient à ce que ce site reste fréquentable et agréable à consulter, et non un lieu de débat violent. De même pour les inscriptions aux forums, il vous sera demandé de répondre à quelques questions très simples, qui me permettent de mieux vous connaitre. Je lis vraiment ces réponses (oui oui, ça n’est pas fait automatiquement), puis je valide l’accès, ce qui peut prendre parfois quelques heures de délai. La raison pour laquelle je fais ce choix est que le FourrureClub n’est pas une tribune dont l’objectif est de dire OUI ou NON à la fourrure.

J’apprécie la fourrure et certains pensent que c’est un crime. OK, c’est entendu, je respecte chaque personne, qu’elle soit d’accord avec moi ou pas. Mais vos arguments ne me font pas changer d’avis. Donc gagnons du temps et de l’énergie (la vôtre, la mienne), et passez votre chemin si votre intention est d’essayer de me convaincre, moi, ainsi que les membres du site. Je vous respecte, je respecte vos opinions, respectez le FourrureClub et respectez moi en retour. Et si d’aventure vous souhaitez m’écrire, tout en restant ouvert et cordial, je le serai aussi en retour et ça sera un plaisir de vous lire. Vraiment. J’ai déjà eu des dizaines d’échanges captivants et profondément humaines avec des personnes qui s’opposent à la fourrure, comme quoi on est pas obligés d’être d’accord pour bien s’entendre

Que notre désaccord ne nous interdise pas la cordialité ET le respect des lois. Je rappelle au passage qu’internet n’est pas le lieu approprié pour déverser sa haine. Si vous avez envie de m’écrire pour discuter posément et cordialement, vous serez TOUJOURS bien accueilli, croyez-moi, et le formulaire de contact est précisément là pour ça.