Voilà une question qu’on est en droit de se poser dès l’automne… peut-on porter un manteau de fourrure sous la pluie ? La réponse courte est oui, vous pouvez porter n’importe quel manteau de fourrure à la fois sous la pluie et dans la neige, mais il va de soi qu’il faut éviter de le détremper. Évoquons la question plus en détails…

Par nature, la fourrure est conçue pour résister à l’eau

Les peaux utilisées pour créer des vêtements et accessoires en fourrure ont des poils de garde et un sous-poil. Les poils de garde sont les plus longs et ont pour fonction de résister à l’eau et au vent. Le sous-poil, plus court en longueur et généralement plus dense, sert d’isolant thermique (c’est pourquoi les manteaux de fourrure dont les peaux ont été rasées ou épilées sont encore très chauds). Le rasage et l’épilation de la fourrure sont des méthodes permettant de réduire le volume d’un manteau de fourrure pour des raisons esthétiques.

Tous les manteaux de fourrure ne repoussent pas l’eau de pluie de la même façon

Le fait est que cela dépend largement de la structure kératinique de chaque type de fourrure. La kératine est une protéine insoluble dans l’eau qui recouvre la partie externe du cheveu et le rend imperméable. Il est également responsable de l’éclat d’une peau à fourrure. Certains types de fourrure contiennent plus de kératine dans leurs poils, comme le castor, le vison et la zibeline (rappelez-vous que le castor est une espèce aquatique). Les manteaux de fourrure de chinchilla ont un plus faible pourcentage de kératine et, bien qu’ils soient d’une souplesse inimaginable, ils sont moins hydrofuges. Bien qu’un manteau de fourrure de castor puisse absorber une plus grande quantité de pluie sans être trempé, la capacité d’un manteau de fourrure de castor rasé est compromise en raison de l’absence de poil de garde riche en kératine.

La récupération d’une fourrure détrempée dépend du type de peau

Empêcher un manteau de fourrure d’être trempé est une chose et se remettre d’un tel événement en est une autre. Bien que toutes les fourrures puissent encaisser une exposition à l’eau de pluie en quantité raisonnable, toutes ne toléreront pas d’être trempées dans l’eau. Cela est dû à l’élasticité et à l’imperméabilité de la peau, ainsi qu’à la transformation qu’elle aura subie dans le processus de tannage : le lynx, le vison, la zibeline et l’agneau persan offrent des peaux très élastiques et étanches.

Dimitrios Zagkountinos, propriétaire de Skandinavikfurs, apporte ces précisions :En tant que fabricant de fourrure, nous faisons l’expérience de ce phénomène dès les premières étapes du processus de préparation des peaux au moment où nous les étirons par agrafage des peaux sur des planches de bois pour qu’elles s’adaptent à la forme souhaitée au final. Cette opération, le ‘blocage’ consiste à pulvériser la peau du côté cuir pour qu’elle devienne plus souple, et les types de fourrure mentionnés plus haut soient extrêmement hydrofuges (l’eau se forme en surface tout comme sur une voiture fraîchement cirée). Le processus de tannage fait appel à des agents mécaniques et chimiques qui éliminent cet excès de graisse. Une fourrure bien tannée conserve son élasticité ainsi que sa capacité à repousser l’eau, elle perd moins de poils (ce qui permet de garder le poil de garde plus longtemps, des décennies littéralement) et bien sûr, elle sera en parfait état pendant plusieurs années . Les fourrures comme le chinchilla et le renard ont une peau plus délicate et nécessitent plus de soins lorsqu’il s’agit de les exposer à l’eau. Je répète qu’elles peuvent endurer une exposition à l’eau mais il n’est pas conseillé de les porter lorsqu’il pleut des cordes… De plus, les fourrures de couleur artificielle sont plus sensibles et plus difficiles à récupérer si elles sont trempées.

Que dois-je faire si mon manteau de fourrure est trempé ?

Tout d’abord, vous devriez toujours secouer fermement votre manteau de fourrure s’il est mouillé. Ceci enlèvera l’excès d’eau qui recouvre superficiellement le poil et votre fourrure retrouvera déjà un meilleur aspect. Notez également qu’avant le début de la saison durant laquelle vous portez vos fourrures, il est fort probable qu’elles aient été longuement entreposées. Inévitablement, la plupart du temps en tout cas, les poils ont été pressés ou même “abîmés” si vos fourrures n’ont pas été stockés avec soin. Assurez-vous avant de le porter de le faire “rafraîchir”. Par rafraîchissement, j’entends le fait de le faire passer à la vapeur dans un service de nettoyage de fourrure ou chez un fourreur professionnel. Non seulement cela redonnera au vêtement sa beauté originelle, mais cela arrangera aussi le sens du poil d’une manière organisée en formant, comme les tuiles sur un toit, une barrière protectrice très efficace (car oui, tout comme l’orientation des tuiles sur votre toit, les poils de fourrure ont une direction de granulation et dans la plupart des cas ils sont piqués de telle sorte que cette orientation soit dirigée vers le bas). Si vous n’avez pas accès à un service de nettoyage comme proposé ici, une bouteille d’eau pulvérisée et un peigne à feront l’affaire. N’oubliez pas de sécher ensuite votre fourrure avec un sèche-cheveux capable de produire de l’air à température ambiante. L’air chaud n’est pas bon pour votre fourrure.

Si vous constatez que votre vêtement a absorbé un peu d’eau, vous devez le laisser sécher naturellement dans un endroit bien ventilé, à l’abri du soleil et à l’écart de toute source de chaleur.

Si elle est franchement trempée (cuir fortement imprégné), vous devriez immédiatement chercher un fourreur professionnel, il conviendra aussi d’envisager de démonter la doublure afin de permettre au cuir de sécher plus efficacement. Dans le cas où une partie de la fourrure ne pourrait être récupérée, un professionnel remplacera ces sections par des peaux en bon état. Enfin, des huiles hydratantes spéciales peuvent être appliquées pour redonner au cuir toute sa souplesse et sa résistance. Plus tôt vous pourrez faire inspecter votre fourrure, mieux ce sera.

Quels types de fourrures conviennent le mieux ?

Voici une liste des fourrures les plus adaptées aux climats pluvieux :

Et une liste des fourrures qui ne sont pas recommandées pour un temps pluvieux :

  • Fourrure de chinchilla
  • Fourrure de renard
  • Fourrure de lapin

 

Alors au final… La pluie est-elle vraiment un problème lorsque vous décidez d’acheter un manteau de fourrure ?

Si vous avez l’intention de porter votre fourrure bien-aimée sur une base fréquente, optez pour un vison qui le champion de la durabilité, ou un castor rasé,qui est le roi du confort et qui est d’un budget très abordable.

L’industrie de la fourrure a évolué et, bien que dans le passé un vêtement en fourrure était destiné à être porté uniquement lors d’occasions spéciales, il existe maintenant plusieurs niveaux de vêtements et accessoires en fourrure, à des prix très raisonnables, permettant une utilisation quotidienne. Bien sûr, les fourrures haut de gamme sont des articles de luxe et doivent être considérés comme tels. Un manteau de fourrure de chinchilla est fragile et coûteux, tout comme une voiture de luxe. Cela ne veut pas dire que vous devez le laisser prendre la poussière dans un garage !

 

Cet article est une collaboration avec Skandinavik fur, entreprise familiale qui conçoit, fabrique et vend en ligne des vestes, manteaux, et accessoires en vraie fourrure pour femmes et hommes, vous pouvez les contacter de ma part !

Cet article vous a plu ?

  • 5/5
  • 1 votes
1 votesX
Je n'aime pas Moyen Intéressant Très intéressant Parfait
0% 0% 0% 0% 100%