Voilà une question qui nous est posée très fréquemment, à savoir comment distinguer la fourrure de lapin rex, qui est de la même couleur que le chinchilla et la vraie fourrure de chinchilla. Si vous achetez en magasin, la question ne se pose généralement pas car le commerçant saura vous indiquer le type exact des peaux. Cependant, dans le monde du shopping en ligne, cela peut être trompeur, les techniques de coloration artificielle se sont améliorées et on peut voir de très bonnes imitations de chinchilla qui sont en fait du lapin rex.

Mais avant de passer aux conseils qui vous aideront à faire la distinction entre les deux types de fourrure, permettez-moi de vous dire quelques mots sur chaque type de fourrure.

La fourrure de chinchilla provient de rongeurs dont l’habitat naturel est les Andes en Amérique du Sud. Le nom vient des Chinchas, un peuple autochtone qui utilisait la fourrure de l’animal pour s’habiller. La fourrure a été introduite en Europe par les Espagnols et était très appréciée par la royauté de l’époque pour sa douceur et son aspect. Le chinchilla est probablement la fourrure la plus douce et la deuxième en termes de densité de poils (la loutre de mer vient en premier) avec 20 000 poils par cm². Une caractéristique unique est que chaque follicule contient 50 à 60 cheveux. La fourrure est si douce que vous pouvez plonger votre doigt de 2 à 3 cm de profondeur sans rien sentir. Les chinchillas sont des animaux plutôt petits et de nombreuses peaux sont nécessaires pour faire un manteau de fourrure. Une veste d’une soixantaine de centimètres avec un col montant minimaliste nécessiterait 30 peaux en moyenne alors qu’un manteau de fourrure de vison de la même taille nécessiterait 15 peaux. Les peaux de chinchilla sont très fines et délicates et nécessitent beaucoup de soins.