Voilà une question qui nous est posée très fréquemment, à savoir comment distinguer la fourrure de lapin rex, qui est de la même couleur que le chinchilla et la vraie fourrure de chinchilla. Si vous achetez en magasin, la question ne se pose généralement pas car le commerçant saura vous indiquer le type exact des peaux. Cependant, dans le monde du shopping en ligne, cela peut être trompeur, les techniques de coloration artificielle se sont améliorées et on peut voir de très bonnes imitations de chinchilla qui sont en fait du lapin rex.

Mais avant de passer aux conseils qui vous aideront à faire la distinction entre les deux types de fourrure, permettez-moi de vous dire quelques mots sur chaque type de fourrure.

La fourrure de chinchilla provient de rongeurs dont l’habitat naturel est les Andes en Amérique du Sud. Le nom vient des Chinchas, un peuple autochtone qui utilisait la fourrure de l’animal pour s’habiller. La fourrure a été introduite en Europe par les Espagnols et était très appréciée par la royauté de l’époque pour sa douceur et son aspect. Le chinchilla est probablement la fourrure la plus douce et la deuxième en termes de densité de poils (la loutre de mer vient en premier) avec 20 000 poils par cm². Une caractéristique unique est que chaque follicule contient 50 à 60 cheveux. La fourrure est si douce que vous pouvez plonger votre doigt de 2 à 3 cm de profondeur sans rien sentir. Les chinchillas sont des animaux plutôt petits et de nombreuses peaux sont nécessaires pour faire un manteau de fourrure. Une veste d’une soixantaine de centimètres avec un col montant minimaliste nécessiterait 30 peaux en moyenne alors qu’un manteau de fourrure de vison de la même taille nécessiterait 15 peaux. Les peaux de chinchilla sont très fines et délicates et nécessitent beaucoup de soins.

 

La fourrure de lapin Rex provient d’une race de lapin originaire de France au début des années 20. Ils ont un poil de garde court qui ne dépasse pas et un sous-poil très épais. Ils ont une texture veloutée et un aspect uniforme. Ces deux propriétés les ont rendus très populaires dans l’industrie de la fourrure et les vêtements réalisés avec cette fourrure sont considérés de haute qualité, contrairement au lapin commun. Leur taille moyenne est 25-30% plus grande que les chinchillas. Sur le marché, on les trouve le plus souvent en imitation de couleur chinchilla.  Une veste de 60 cm de long nécessite 18 à 20 peaux en moyenne.

 

Donc, après cette information préalable plutôt encyclopédique, voici quelques conseils en 3 points qui vous aideront à distinguer les différences, particulièrement utiles lors de vos achats en ligne.

 

1. La surface

Surface incurvée : un véritable manteau de fourrure de chinchilla a toujours une surface ondulée avec la partie saillante au milieu de chaque peau. Les manteaux de fourrure de lapin Rex sont toujours plats. Voici pourquoi : les peaux de chinchilla véritables sont vraiment petites et avec la partie dorsale qui est la partie la plus épaisse, les fourreurs utilisent également les flancs et la partie abdominale qui sont plus minces. De cette façon, vous obtenez l’aspect arrondi avec des parties centrales de peau saillantes et des parties périphériques concaves sur chaque peau au niveau des lignes de piqûre. Les peaux de lapin Rex sont plus grandes et moins chères et il n’est pas nécessaire d’utiliser les flancs . Seule la zone dorsale est utilisée et donc l’aspect plat est uniforme. Cette différence est très caractéristique et après avoir lu ce qui précède, vous devriez être en mesure de faire la différence très facilement.

2. Le nombre de peaux

Comptez le nombre de peaux à partir de la couture du col jusqu’en haut des fesses, idéalement au dos de la veste. Pour une hauteur de 60 cm, vous devriez compter 8-9 peaux ou 7-8 lignes de couture sur cette longueur, dans le cas du vrai chinchilla. Un manteau de lapin rex aura 5-6 peaux ou 4-6 lignes de couture. Ce n’est pas universel, mais cela s’applique dans la plupart des cas et, bien sûr, les peaux doivent être cousues à l’horizontale.

3. Le motif de coloration

Le vrai chinchilla a une zone centrale sombre, entourée d’une zone gris tendre et de lignes blanches sur les côtés. Les imitations de couleurs rex chinchilla existent en nombreuses variations de couleurs, mais si vous ne voyez pas ce motif, il est probable qu’il ne s’agisse pas d’un vrai chinchilla, cependant. II y a de très bonnes imitations, mais pour ce qui est de la fourrure de lapin rex, le motif de coloration a tendance à être artificiel et très géométrique alors que le chinchilla naturel authentique n’a pas de motifs géométriques stricts. Si vous voyez des motifs continus, droits et rectangulaires, il s’agit très probablement de lapin rex.

 

Maintenant, en ce qui concerne le prix, inutile de rappeler que le vrai chinchilla coûte quelques milliers d’euros alors que le lapin rex en coûte quelques centaines.  Quant à la texture, je ne vais pas m’étendre là-dessus parce qu’il faut toucher les deux fourrures une seule fois et être capable de faire la différence 😉

Cet article est une collaboration avec Skandinavik fur, entreprise familiale qui conçoit, fabrique et vend en ligne des vestes, manteaux, et accessoires en vraie fourrure pour femmes et hommes, vous pouvez les contacter de ma part !

Cet article vous a plu ?

  • 4/5
  • 4 votes
4 votesX
Je n'aime pas Moyen Intéressant Très intéressant Parfait
25% 0% 0% 0% 75%