Fourrure décolorée, qui jaunit, qui verdit ?

Je reçois de plus en plus de messages de lectrices et lecteurs affolés qui découvrent dans leur penderie une fourrure dont la teinte a viré, est devenue jaune ou verte, voire s’est complètement décolorée. Faisons le point dans cet article sur les causes et solutions de ce problème…

La fourrure teintée ?

Tout d’abord il s’agit de comprendre comment survient le problème, si ce n’est que pour apprendre à l’éviter. La teinte naturelle de la vraie fourrure est généralement fauve / marron, ou dans les tons de blanc, de noir ou de gris. Il va de soi que nombre de fourrures du commerce sont teintées pour proposer des couleurs à la mode ou corriger la teinte naturelle d’une fourrure et la rendre plus claire ou plus sombre.

Ne comptez pas sur les fabricants pour vous informer si une fourrure est de couleur naturelle ou si elle a été teinte, et encore moins pour savoir quelle teinture a été utilisée. Il est déjà bien rare de trouver sur les étiquettes de vêtements une mention claire de l’animal utilisé pour produire telle ou telle fourrure. Dans le processus de fabrication d’un vêtement en fourrure ou comportant de la fourrure, la teinture est réalisée sur l’ensemble du stock de peaux, et avant toute découpe ou couture. Ceci pour obtenir une teinture homogène sur l’ensemble des peaux qui seront utilisées, et optimiser le coût de cette étape de la production.

Impossible de vous détailler ici les noms des produits utilisés, ni la liste précise des étapes, la teinture de fourrure est un processus très complexe, faisant intervenir de nombreux produits chimiques accessibles uniquement aux professionnels. La teinture agit sur l’intégralité de la peau, et non uniquement les poils, le cuir est teint lui aussi, sur son recto et son verso. Ceci fait, les peaux sont taillées puis assemblées en vestes, cols, sacs, etc.

Les origines du mal

La principale source du changement de teinte des vraies fourrures est liée à l’exposition aux rayons ultra-violets (= les rayons du soleil). Ils sont de nature à faire virer n’importe quelle teinte, soit en la rendant plus pâle, plus fade, soit en changeant carrément la teinte initiale. Le plus souvent, les fourrures qui déteignent virent au vert. Ceci est dû à l’instabilité des teintes artificielles, et une exposition prolongée aux rayons UV fera virer la couleur de toute zone de fourrure directement exposée à la lumière naturelle.

De mauvaises conditions de stockage, comme par exemple le fait de ranger sa fourrure dans une housse en plastique ne fera qu’aggraver les choses en multipliant les réactions chimiques qui s’opèrent (donc : rayons UV + contact de la fourrure avec une matière non-naturelle). Quelle que soit votre fourrure et sa provenance, l’exposition de la fourrure aux rayons du soleil ou à la lumière indirecte provoquera toujours un changement de teinte ou un jaunissement des fourrures claires (blanc qui devient jaune, typiquement) à plus ou moins long terme. C’est un phénomène naturel, chimique et irréversible.

Et voilà le résultat…

Comment éviter cela ? Que faire si votre fourrure est déteinte ?

Si le mal est fait, il est malheureusement trop tard et aucune solution miracle n’existe. En tout cas aucune à portée de main pour un particulier. Internet regorge de solutions à base de bicarbonate de soude ou d’eau oxygénées, quand il ne s’agit pas de mélanges encore plus chimiques, je vous l’assure, aucun d’entre eux ne permettra de redonner à votre fourrure sa couleur initiale, car c’est tout simplement impossible.

Et même si cela était possible, il faudrait démonter intégralement le vêtement pour s’assurer que la teinte soit uniforme sur l’ensemble des peaux… Bref il n’y a rien à faire. Quelques très rares fourreurs sont en mesure de démonter / teindre / remonter une fourrure, mais il faut comprendre que cela reste un processus long et cher, et très rare sur le marché.

La seule solution relativement encourageante que j’ai pu trouver et expérimenter est l’emploi d’une teinture pour animaux (celles utilisées pour teindre chats et chiens dans les concours). Cependant il faut comprendre qu’elle n’est pas satisfaisante à 100 %, son emploi peut être aléatoire, elle n’est pas durable, certaines contiennent des produits naturels et inoffensifs, tandis que d’autres sont des concentrés de chimie. Je ne détaillerai donc pas son emploi, mais il faut savoir que cette solution existe.

Pour éviter que votre fourrure ne devienne jaune ou verte, les meilleures dispositions de stockage sont détaillées dans cet article : Comment stocker et entreposer ses fourrures.

Cet article vous a plu ?

  • 5/5
  • 1 votes
1 votesX
Je n'aime pas Moyen Intéressant Très intéressant Parfait
0% 0% 0% 0% 100%

Par | 2018-12-02T10:53:43+00:00 décembre 2nd, 2018|Connaitre la fourrure|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Depuis tout jeune, j’ai une passion pour la fourrure, elle me fait ressentir un grand bien-être. un sentiment de sensualité et de douceur. J'ai créé le FourrureClub pour permettre à tous les amateurs de fourrure de trouver un lieu de discussion libre, ouvert, sympathique et 100% indépendant, leur permettant de venir partager ce qu’ils aiment, leurs expériences, leurs vécu, leurs questions, leurs envies…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FrenchEnglish