A propos de ce site, le « FourrureClub »…

A propos de ce site, le « FourrureClub »… 2017-01-26T17:34:25+00:00

Bonjour à vous !

Vous êtes arrivé sur ces pages après avoir tapé « fourrure » ou « fétichisme de la fourrure » ou « j’aime la fourrure » dans Google ?

Après avoir cliqué sur un lien dans un site qui parle de fourrure ?

Sur les recommandations d’un ou une amie qui aime la fourrure ?

Parce que vous vous questionnez sur la fourrure… comment l’identifier, l’acheter, la vendre ?

Ou parce que vous vous sentez attiré par la fourrure, qu’elle vous fait ressentir des émotions très fortes ?

Alors vous êtes arrivé au bon endroit !
Vous n’êtes pas seul à ressentir des émotions en voyant ou en touchant de la fourrure, vous n’êtes pas le seul à vous questionner sur cette douce matière…

 

Quelle est mon histoire,
comment est né mon amour pour la fourrure ?

Je suis un homme, je m’appelle M., et depuis l’âge de 10 ans, j’ai une passion pour la fourrure (oui, je parle de « la peau de mammifère qui a été tannée, dans le but de réaliser une veste, un manteau, un accessoire de mode ou de décoration« ). Tout a commencé par hasard. J’avais alors un couvre-lit fait de peaux de lapin cousues les unes aux autres. J’ai remarqué que quand ma peau caressait la fourrure, je ressentais un grand bien-être. Je me sentais rassuré, en sécurité, dans une atmosphère de douceur… une sorte de cocon de « sensualité », même si le mot m’était étranger à l’époque.

Quelle est mon histoire, comment j'ai découvert mon amour pour la fourrure ?Par la suite, j’ai été frappé par la magie exercée par la fourrure portée par une femme… Au collège, à la fin des années 80, ma prof d’histoire-géographie était une superbe brune qui portait de longs manteaux de renard en hiver… elle me fascinait, très élégante, très femme, très glamour, oui on peux le dire, un vrai fantasme.

Et puis, toujours dans ces années, j’ai découvert les premières caresses intimes avec une copine de mon âge. Très vite, nous nous sommes aperçus que la caresse de la fourrure avait sur nos corps des effets délicieux, doux, subtils, sensuels. Le lien entre fourrure et sensualité était en train de se mettre en place en moi.

C’est à cette époque que démarre une vraie passion pour la fourrure, et elle s’exerce essentiellement à travers l’image, c’est une préoccupation permanente, presque envahissante… Adolescent, je n’ai pas la possibilité d’acheter de la fourrure, mes occasions d’en approcher sont également rarissimes. Je collectionne donc les photos trouvées dans les magazines, les catalogues de vente par correspondance. J’enregistre les émissions sur notre premier magnétoscope à cassette. Je rêve du moment où j’aurai terminé mes études et où je pourrai m’offrir de la fourrure avec mes premiers salaires.

L’adolescence a laissé la place à d’autres préoccupations, et mon attrait pour la fourrure s’est mis en sommeil jusque vers l’âge de 18 ans. Nous arrivons alors au milieu des années 90. Mon attirance pour la fourrure me revient, beaucoup plus présente et plus vivante que jamais ! La vue d’une femme en fourrure me fait vibrer alors que les copines de classe de mon âge me semblent tristes et fades… sauf quand l’une d’elles porte une veste à capuche bordée de fourrure, ou une écharpe en fourrure… là elle devient séduisante, lumineuse… Je me rends bien compte que c’est la fourrure qui attire mon regard, c’est elle qui attire mes mains, l’envie de me rapprocher d’une personne ou non. Je n’ai pas encore mis de mot sur cette « situation », cet « attrait » et je sais pas quoi en faire, d’où ça vient, où ça me mène… Il se passe quelque chose en moi et je n’y comprends pas grand chose.

A cet âge, je commence à me sentir seul, étrange, pas dans la norme, quant à ma recherche de la douceur de la fourrure. J’ai le sentiment d’être anormal, et ce sentiment de solitude me laisse dans un profond désarroi. Fin des années 90, c’est l’époque des premières connexions à internet, de mes premières recherches sur la toile. Rapidement, je tape « fourrure » dans Altavista. Et là je trouve des sites ! Des sites aux Etats-Unis, notamment.

Moi qui me sentais jusque là si seul, si isolé…

Outre les sites de magasins qui présentent leurs créations, je trouve un forum anglophone avec des personnes qui postent des photos de femmes en fourrure, qui racontent leur fantasmes, qui parlent du sujet ! Je subis un gros choc et je me dis pour la première fois de ma vie : « mais je ne suis pas seul à aimer la fourrure !« .

Je m’inscris, je suis les sujets, y réponds et perfectionne mon anglais. Je m’intéresse aux sujets de discussion, aux gens, à leurs histoires. Au bout de quelques mois, je suis aussi abonné à plusieurs « Yahoo Groups » qui traitent aussi du sujet. J’apprends un fait majeur, c’est que ce « truc que je ressens » s’appelle du fétichisme, que Freud en a beaucoup parlé, que Leopold Von Sacher Masoch a écrit un livre, « La Venus en fourrure », qui a rendu la chose un peu plus connue… Finalement, tout ça n’est pas si anormal que ça !

La naissance du FourrureClub

En 2000 je crée le FourrureClub, pour permettre aux francophones de trouver un lieu de discussion libre, ouvert, sympathique et surtout, 100% indépendant. Je m’imagine seul, dans une toute petite barque au milieu d’un immense océan… Et dans cette petite barque, j’accueille tous ceux qui comme moi aiment la fourrure. Mon idée est de permettre à tous les amoureux de la fourrure de trouver un lieu où venir partager ce qu’ils aiment, leurs expériences, leur vécu, leurs doutes, leurs envies, leurs fantasmes…

Cette même année, je me marie, et commence à faire découvrir la fourrure à ma femme. Je lui parle de cet attrait que j’ai depuis de longues années, et elle m’accueille avec la plus grande bienveillance. Le miracle se produit : elle m’accepte tel que je suis, et ne me juge pas ! Nous achetons d’abord quelques vestes et couvre-lits en fourrure synthétique, et nous trouverons par la suite quelques bonnes affaires, nous permettant de nous offrir nos premières vraies fourrures…

En créant ce forum, je me découvre moi-même. Au départ, seul une poignée de membres viennent échanger ici, puis les chiffres s’envolent au fil des années, le site compte aujourd’hui plusieurs milliers de membres, répartis sur absolument toute la planète ! Plus qu’un blog d’information, le FourrureClub est aussi un forum de discussion, où tous les sujets sont permis, et des rencontres de temps à autres, parce que la virtualité ne fait pas tout, nous sommes surtout des humains, derrière ces claviers et écrans…

La petite barque est devenue un gros navire, pour lequel j’essaie de garder la fraîcheur, la douceur, la convivialité des premiers jours.

Un complément d’informations

Le FourrureClub n’est pas entretenu par une équipe de webmasters, il ne s’agit pas d’une société ou d’une association, il n’est à la solde de personne, il n’a de comptes à rendre à personne.

Il n’est que le résultat de ma passion pour la fourrure, mon envie de partager et de rencontrer la communauté des amoureux de fourrure tout en nous créant un espace d’échange privilégié. Je suis un particulier, j’ai un boulot, ce site n’est que le fruit de ma passion pour la fourrure et de mon envie de créer un lieu où les amoureux de cette matière peuvent se retrouver et communiquer.

Parfois, des liens vers des boutiques sont ce qu’on appelle des « liens d’affiliation », c’est à dire qu’en cas d’achat, je perçois une petite commission me permettant de financer les frais de fonctionnement du site.

 

Vous trouverez sur le FourrureClub…

Un blog

C’est ici que se trouvent les dernières infos sur la vie du site, ainsi que les articles de fond pour tout savoir sur la fourrure ! Pour découvrir toutes ces rubriques, rendez-vous sur la page d’accueil du site et partez à la découverte des différents menus…

Des forums de discussion

Chaque jour, de nouveaux messages : débats, idées, bons plans, fantasmes… en étant membre du FourrureClub vous pourrez participer aux discussions dans une ambiance décontractée, décomplexée et respectueuse. Cliquez ici pour vous inscrire !

Des galeries photos

Le FourrureClub est le seul site consacré à la fourrure hébergeant autant de vraies photos originales, faites par et pour ses membres. Ici, aucune photo récupérée ailleurs sur internet, seules les photos personnelles sont admises. Cliquez ici pour vous accéder aux galeries !

Des chroniques de films et livres

Plus de mille fiches pour savoir où on voit de la fourrure dans les films pour adultes ou grand public, dans les émissions télé, les séries, les clips musicaux, les livres…. avec captures d’écrans, résumés, titres alternatifs et extraits vidéos ! Cette vidéothèque de la fourrure est la plus complète existant sur internet ! Cliquez ici pour accéder à toutes les fiches !

 

Ce que vous ne trouverez PAS sur le FourrureClub…

Les commentaires laissés sur le blog sont modérés a priori, donc avant publication. Ça n’est que du bon sens et vous feriez pareil à ma place, n’est ce pas ? De même pour les inscriptions aux forums. C’est pour cela qu’en vous inscrivant au forum (c’est absolument gratuit), il vous sera demandé de répondre à quelques questions très simples, qui me permettent de mieux vous connaitre. Je lis vraiment ces réponses (oui oui, ça n’est pas fait automatiquement), puis je valide l’accès, ce qui peut prendre parfois quelques heures de délai. La raison pour laquelle je fais ce choix est que le FourrureClub n’est pas une tribune dont l’objectif est de dire OUI ou NON à la fourrure.

J’aime la fourrure et certains pensent que c’est un crime. OK, c’est entendu, je peux l’entendre et je respecte chaque personne, qu’elle soit d’accord avec moi ou pas. Mais vos arguments ne me font pas changer d’avis. Donc gagnons du temps et de l’énergie (la vôtre, la mienne), et passez votre chemin si votre intention est d’essayer de me convaincre, moi, ainsi que les membres du site. Je vous respecte, je respecte vos opinions, respectez le FourrureClub et respectez moi en retour. Et si d’aventure vous souhaitez m’écrire, tout en restant ouvert et cordial, je le serai aussi en retour et ça sera un plaisir de vous lire. Vraiment. J’ai déjà eu des dizaines d’échanges captivants et profondément humaines avec des personnes qui s’opposent à la fourrure, comme quoi on est pas obligés d’être d’accord pour bien s’entendre

Que notre désaccord ne nous interdise pas la cordialité ET le respect des lois. Je rappelle au passage qu’internet n’est pas le lieu approprié pour déverser sa haine. Si vous avez envie de m’écrire pour discuter posément et cordialement, vous serez TOUJOURS bien accueilli, croyez-moi, et le formulaire de contact est précisément là pour ça.

 

 

5 Commentaires

  1. dolorès 21 août 2014 à 10h53 min- Répondre

    Bonjour,
    Du vrai Matt, tout est dit de façon très claire. Merci pour ton investissement, c’est avec grand plaisir que nous nous retrouverons à la convention 2015. Phil est aux anges. Il me tarde de retrouver tous les participants des années précédentes ainsi que les nouveaux membres qui n’hésiteront pas à venir dans ce lieu magique qu’est « la convention » de la fourrure.
    Bien amicalement. Dolorès

    • Matt 22 août 2014 à 14h17 min- Répondre

      Merci Dolorès ! La date approche, l’organisation se met en place… Attendons l’hiver ! 🙂

  2. monsieurhulot 29 août 2014 à 13h06 min- Répondre

    Hello, je l’ai écrit hier pour accueillir une nouvelle membre à notre belle famille :
    Sachez que le FourrureClub est basé sur la convivialité, la bonne humeur, la tolérance, le partage des idées et même l’entraide ! (Une confrérie au poil lol).
    Je suis certain, qu’à partir ces états de faits, nous devrions avoir de plus en plus de contributeurs.
    Alors rejoignez nous! Le bonheur est sur le forum du FourrureClub! Je l’ai trouvé!
    Kénavo!

  3. vanesbeck 16 juin 2015 à 22h36 min- Répondre

    Bonsoir. .je cherche à vendre un manteau en parfait état en marmotte. .. si vous pouvez me renseigner mzrci bcp
    bien à vous
    nancy

  4. ROY 4 février 2017 à 18h13 min- Répondre

    Bonjour,

    Suite au décés de ma maman je me retrouve avec un sublime manteau de vison pleine peau.
    Très peu porté 4 ou 5 fois, achat fait dans un magasin de fourrures 92.
    La doublure & très bien & les coutures.
    Manteau à l’abris de la lumière. Pas d’odeur
    Je souhaite le revendre ?
    Il est actuellement sur leboncoin
    Avez-vous une autre solution ..?
    Cordialement

    Martine ROY

Laisser un commentaire